La première télé béninoise 100% Web

ITU Telecom World : pour sa 1ère participation, le Bénin fait « très » bonne impression

Dans le souci de faire accroître la visibilité du Bénin à l’international, de faire connaitre ses potentialités dans le domaine de l’économie numérique et de nouer des relations avec les innovateurs et des investisseurs des autres pays, le gouvernement béninois à travers le Ministère de l’économie numérique et de la communication s’est engagé à faire participer le pays aux expositions du Forum Mondial des Télécommunications (ITU Telecom World) du 25 au 28 septembre 2017 à Busan en Corée du Sud.

Cet évènement international, organisé tous les ans et pour lequel le Bénin y participait pour la première fois en tant qu’exposant, est un salon consacré aux solutions numériques, un forum pour échanger des connaissances, un pôle de contacts en réseau à l’intention des pays, des organisations et des particuliers, ainsi qu’un programme de prix récompensant l’excellence mondiale en matière d’innovation au service du progrès social.

Trois start-up béninoises proposant des solutions innovantes étaient à ce rendez-vous international du numérique. Il s’agit de « Go Incunator », « Belle imagerie » et « Btech Sarl »  avec respectivement des solutions « Adiyéaba » dans le e-agriculture, « Belle imagerie » dans le e-santé et « Eya » dans le e-commerce. Pendant quatre (04) jours, les start-up béninoise ont démontré l’ingéniosité de leurs solutions aux différents visiteurs.

A l’issue des quatre (04) jours d’exposition, le Bénin a remporté deux (02) prix. Il s’agit du prix du pays hôte pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) récompensant la PME ou la solution la plus intéressante et la plus innovante décerné à « Go Incubator » et du Certificat d’excellence décerné au Ministère de l’Économie Numérique et de la Communication par l’Union International des Télécommunications.

Pour Rafiatou Monrou, Ministre de l’Économie Numérique et de la Communication, ces deux prix honorent le Bénin et témoignent de la reconnaissance des efforts communs de tous les acteurs de l’écosystème numérique béninois. « Ils nous encouragent et nous invitent à innover davantage afin de positionner le Bénin comme la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest… C’est un réel challenge », a déclaré Rafiatou Monrou.

Pour le prochain rendez-vous de « ITU Telecom World » prévu à Durban en Afrique du Sud en 2018, Rafiatou Monrou est déjà convaincue de nouvelles performances du Bénin. C’est pourquoi, elle lance un appel, à plus d’innovations, à l’endroit des start-up béninoises.

Zoom sur les solutions proposées par les start-up béninoises

Dans le e-agriculture, la solution « Adiyéaba », permet l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication pour accroitre la production de poussins à travers une couveuse connectée. Cette couveuse connectée, 50% moins chère par rapport à ses concurrents, consomme moins de 1Kwh par jour et peut être pilotée par une application web et mobile. Elle est déjà en exploitation dans le laboratoire de la Faculté des Sciences Agronomiques à l’Université d’Abomey Calavi et dans certaines fermes à l’intérieur du Bénin.

Dans le e-santé, la solution « Belle Imagerie » permet d’améliorer la disponibilité des services de santé à travers la télé radiologie notamment l’interprétation des clichés de radiologie à distance. Dans le e-commerce, la solution « Eya » est un outil de suivi des colis qui offre les informations d’expédition les plus récentes, en temps réel et directement sur ordinateur, téléphone portable ou appareil portatif.

1 commentaire
  1. Gigo dit

    Qui a dis que ça ne va pas au Bénin?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.