La première télé béninoise 100% Web

Refus de la France de restituer des objets royaux du Bénin: l’acerbe réplique d’Angélique Kidjo

Invitée sur l’émission « Internationales » de Tv5 monde hier dimanche 10 septembre 2017, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo est revenue sur le refus de la France de restituer des objets royaux du Bénin. Sans langue de bois, Angélique Kidjo a répondu à la France.

« Ces objets sont partis sans le consentement des béninois. C’est pas parce qu’on a gagné une guerre, c’est pas parce qu’on est venu nous colonisé (…) on a envoyé d’invitation à personne pour nous coloniser, la colonisation les africains ne l’ont pas demandé. On n’a pas demandé l’esclavage non plus » a déclaré l’internationale star béninoise Angélique Kidjo sur le plateau de TV5 Monde.

Aussi affirme t-elle avec amertume : « soit on dit que la colonisation existe toujours et que les africains sont toujours sous dominations françaises ou autres alors là, c’est un autre discours qu’on peut avoir. Mais si on est indépendant  et qu’on… on a envie d’avoir ces œuvres qui sont pour nous émotionnellement remplies d’histoire de notre lutte (…) ».

En réponse à la question de savoir si le Bénin à les moyens de conserver ses objets royaux, Angélique Kidjo répond : « je ne sais pas s’il y a les moyens dans mon pays pour le faire, il y a le musée Zinsou qui est là… peut être qu’ils sont habileté  à récupérer ses œuvres d’arts,…Si on est pas prêt à les récupérer aujourd’hui, on sera prêt dans quelques années à le faire».

« Ce qui nous appartient, qui appartient à la culture d’un pays , à la mémoire historique d’un pays ne doit pas être ailleurs . C’est absolument insultant de dire que nous ne sommes pas en mesure parce que une partie du musée (musée historique d’Abomey) a brûlé » .

L’Afrique, le continent de tous les fantasmes…

La chanteuse béninoise Angélique Kidjo partage la conception du président Français Emmanuel Macron selon laquelle la colonisation est un crime contre l’humanité.

Pour elle, « le continent africain est le continent encore aujourd’hui…le continent de tous les fantasmes et de toutes les choses négatives que les gens ont envie de nous envoyer ».

” Personne ne nous perçoit comme des êtres humains ayant droit au bonheur, ayant droit à une vie digne, on impose des choses … sur les citoyens africains sans leurs avis bien sûr avec la complicité de nos dirigeants”

Aussi, s’interroge t-elle : « quel est l’accord qu’il y a entre les pays africains et les pays qui nous ont colonisé pour que nos dirigeants soient dans l’incapacité de gérer leur pays, de construire des infrastructures, d’avoir une économie de marché qui permet aux jeunes de ne pas être dans des bateaux qui arrive dans la méditerranée… que les jeunes meurent… Comment est-ce qu’on crée de l’emploi… Pourquoi les pays francophones n’ont pas de monnaie?

«C’est de l’euro pure qu’on nous propose dans un pays pauvre» a t-elle reconnue.

Retour sur le refus de la France de restituer des objets royaux du Bénin

 

Pour rappel, le Bénin demandait officiellement la restitution des trônes, statues et bijoux pillés en 1892 et actuellement exposés au musée du Quai-Branly. Mais en réponse, à la demande du Bénin,  la France refuse officiellement de rendre les œuvres d’art que le Bénin lui réclamait.

 « Les biens que vous évoquez ont été intégrés de longue date, parfois depuis plus d’un siècle, au domaine public mobilier de l’Etat français…. Conformément à la législation en vigueur, … leur restitution n’est pas possible » avait répondu le Quai d’Orsay au ministre béninois de la Culture en réponse à la demande de la restitution.

4 commentaires
  1. André AWADJETINDE dit

    Bravoure ma sœur et longue vie à toi. Tu as les bénédictions de nos ancêtres et de Dieu. Courage

  2. Hubert HOUNNOU dit

    Merci beaucoup grande sœur vous avez tout dit .Il faut mobiliser d’autres personnes comme vous pour la lute de notre liberté .Bravo ! Sans langue de boit vous aviez parler au français. Les sourd vont entendre.

  3. LAROUA Gladys M. dit

    Voilà enfin, à la suite des rares pionniers en la matière, une voix qui manquait à notre pays pour oser récupérer une autre part de ce qui fait son indépendance culturelle : bravo et merci grande soeur, digne arrière-fille de mes ascendants. Tu as leur bénédiction et la protection de Dieu !
    Reste à savoir si ce cri de coeur, juste et alarmant ne s’éteindra pas sous le boisseau… La diaspora beninoise, la jeunesse et tous les artistes toute catégorie confondue, voire les têtes couronnées de notre cher pays, etc. vont-Ils réitérer et alimenter cette réclamation pour inciter le gouvernement notamment le ministre de la culture à user concrètement des voies et moyens légaux permettant de ramener au bercail ces biens précieux ? Ce qui suppose bien entendu que tout est préalablement mis en place pour leur conservation et leur gestion efficace…. un autre débat !
    Grâce aux réseaux sociaux nous autres, faisons nôtre cette noble lutte; faisons l’effort de relayer l’information en la partageant largement à tous nos contacts. C’est notre cause commune, car notre identité qui est en jeu, est ce qui fait de nous des béninois : récupérons-là intégralement.
    Vive le Bénin entièrement indépendant !
    Agréable journée à tous et à toutes.
    Dieu nous bénisse et nous entende. Amen !
    Micha.

  4. […] Visitez le site de BeninWebTv Author: {BeninWebTv} […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.