La première télé béninoise 100% Web

RAVIP: le positionnement des membres de la commission est connu

A la faveur de la séance plénière ouverte le Lundi 24 Juillet 2017 dans le cadre de la quatrième session extraordinaire de l’année en cours, les neufs ((09) députés devant représenter l’Assemblée nationale au sein de la commission de supervision du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) sont désignés.

Il s’agit notamment des élus du peuple ci-après:

  • Bida Youssoufou,
  • Patrice Nobimè,
  • Nassirou Bako Arifari,
  • Jérémie Adomahoun,
  • Jean-Eudes Okoundé,
  • Léon Dègny,
  • Issifou Amadou,
  • Gérard Gbénonchi;
  • Noël Akissoé .

Positionnement des membres des commissions départementales du RAVIP:

Proposés par les sept groupes parlementaires que compte actuellement la septième législature, selon la clé de répartition proposée par la commission des Lois, de l’Administration et des Droits de l’Homme, les deux sièges restants ont été attribués aux groupes parlementaires « L’Union fait la Nation » et « Agir pour le Bénin » composés du plus grand effectif, respectivement de treize et dix-sept députés.

Après la désignation de ces élus du peuple, une Réunion tenue le 02 Août dernier a permis de procéder au positionnement de ces superviseurs départementaux du RAVIP dans les départements du pays. Ainsi; l’He Amadou Issifou est positionné dans les départements du Borgou-Alibori; Youssoufou Bida, dans l’Atacora-Donga; Adomahou Jérémie est envoyé dans du Mono et du Couffo; au moment où Noel Akissoé doit s’occuper des départements de l’Ouémé et du Plateau. Jean-Eudes Okoundé s’occupe quant à lui du Zu et des Collines et son collègue Patrice Nombimè restera dans l’atlantique et le Littoral.

Les honorables Arifari Nassirou Bako, Gérard Gbénonchi et Léon Degny furent quant à eux désignés au titre de conseillers à la mobilisation sociale.

Il faut préciser que le Ravip est prévu aux termes de la loi n°2017-08 du 19 juin 2017 portant identification des personnes physiques en République du Bénin. Il vise à recenser la population à partir des informations nominatives, personnelles et biométriques susceptibles de donner leur identification, au moyen de technologies adaptées.

Ainsi, à l’issue du processus, le Bénin disposera d’un fichier national centralisé et informatisé de l’identité de l’ensemble de ses ressortissants. Ce qui permettra de booster le processus de modernisation de l’état civil, du fichier électoral et du fichier des contribuables.

 

BENIN WEB TV
• Navigation simple et intuitive
• Ne manquez plus jamais une actualité
• Article disponible hors connexion...
• Les alertes ont été entièrement revues !
• Et bien d'autres encore...
* Application entièrement gratuite
Télécharger l'Application

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.