La première télé béninoise 100% Web

Conflit Talon-Ajavon: Simon Narcise Tomety invite le président à cultiver le pardon

Le conflit entre le chef de l’Etat, le président Patrice Talon et son allié d’hier, le président Sébastien Ajavon a trop duré, selon le Professeur Simon Narcisse Tomety. Invité ce Dimanche 24 Septembre 2017 dans l’émission “Sans Langue de Bois” sur la radio ‘Soleil FM’ pour donner sa lecture de l’actualité nationale, le professeur Tomety a déploré la situation qui prévaut actuellement entre le président du patronat et le chef de l’Etat béninois. Pour lui, ce conflit a trop duré et il faille maintenant passé le chiffon. Il invite le chef de l’Etat à faire preuve de grandeur d’âme.

“La première fonction d’un chef d’Etat, c’est le pardon. Un président de la République est élu pour le bien commun. Il est le président de tous les béninois. Et dans un peuple on peut avoir des gens bien, des voyous, des bandits…Et il faut accompagner tous ce monde” a laissé entendre le professeur Simon Narcisse Tomety.

Selon lui, ce conflit entre le patron des opérateurs économiques et le président de la République n’est pas de nature à arranger le développement des affaires et par ricochet le développement du pays ou la réalisation du programme d’action du gouvernement.

“Je suis peiné pour ce conflit entre le président de la République et le président Ajavon. Il doit exister une sorte de complicité (positive-NDLR) entre le chef de l’Etat et la famille des opérateurs économiques . Dans ses déplacements, le chef de l’Etat doit se faire accompagner des opérateurs économiques.” a précisé le professeur Tomety.

A l’en croire, la brouille qui dure entre les deux personnalités n’est pas favorable à l’essor économique du pays car, ce conflit Talon-Ajavon va “réduire les opportunités d’attraction d’opérateurs économiques”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.