La première télé béninoise 100% Web

Agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique : Bio Tchané coprésident du Panel Malabo Montpellier 2017

Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire a accueilli ce lundi 11 septembre 2017, le Panel Malabo Montpellier, un forum qui permet aux décideurs gouvernementaux de haut niveau de s’informer des progrès réalisés sur le terrain en matière d’agriculture et de sécurité alimentaire et de d’échanger sur les expériences et stratégies destinées à promouvoir les changements positifs en Afrique dans ces domaines.

Les réunions de ce forum qui ont pour support technique les rapports préparés par les membres du panel de Malabo Montpellier, seront coprésidé par Saulos Klaus Chilima, vice-président du Malawi et Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’État à la Planification et au Développement du Bénin. Les deux hommes présideront la réunion inaugurale du Forum de novembre à Cotonou, au Bénin.

Composé de 17 éminents experts africains et européens en agriculture, écologie, nutrition, politiques publiques et développement mondial, le Panel Malabo Montpellier à travers ses travaux, met l’accent sur la facilitation de l’accès à des preuves techniques de haute qualité pour éclairer les choix politiques qui accélèrent les progrès vers les objectifs énoncés dans l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, la Déclaration de Malabo et les Objectifs de développement durable.

Pour Abdoulaye Bio Tchané, l’Afrique a connu une reprise économique remarquable au cours des deux dernières décennies. « C’est la première fois que nous pouvons regarder en arrière et constater une longue période de progrès généralisé. Il y a beaucoup de leçons à apprendre. Nous devons comprendre les facteurs qui ont été à l’origine du changement positif. En d’autres termes, nous devons déterminer ce qui a fonctionné, pourquoi et comment faire fonctionner les choses pour le bien de l’ensemble de nos populations » a-t-il expliqué.

Rappelons que la Déclaration de Malabo, adoptée par 54 gouvernements africains en 2014, engage les pays signataires à réduire de moitié le nombre de personnes en situation de pauvreté d’ici 2025 grâce à une croissance agricole inclusive qui crée des possibilités d’emploi pour les jeunes et les femmes. Le Panel et le Forum soutiennent la réalisation des objectifs ci-dessus en facilitant le dialogue au plus haut niveau autour des derniers résultats de recherche et des preuves techniques pour faire avancer les stratégies agricoles et de croissance en Afrique.

À propos du Panel Malabo Montpellier

Le Panel Malabo Montpellier se compose de 17 experts africains et internationaux de premier plan qui œuvrent à la promotion des données probantes et du dialogue pour contribuer à l’avancement de l’Afrique dans le cadre du Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine (PDDAA) de la Déclaration de Malabo.

Son siège se trouve à Dakar et il bénéficie de l’appui logistique du Bureau de recherche sur les politiques alimentaires de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, de  l’Université de Bonn et de l’Imperial Collège de Londres. Il est coprésidé par le Dr. Ousmane Badiane, Directeur Afrique à l’IFPRI et le Professeur Joachim von Braun, Directeur du Centre de Recherche pour le Développement, Université de Bonn.

Liste des membres du Panel

  • Ousmane Badiane, Directeur Afrique de l’Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires (IFPRI) ;
  • Joachim von Braun, Directeur du Centre de Recherche pour le Développement de l’Université de Bonn ;
  • Debisi Araba, Directeur Afrique, Centre International pour l’Agriculture Tropicale du CGIAR (CIAT) ;
  • Tom Arnold, Directeur Général de l’Institut des Affaires Internationales et Européennes à Dublin et représentant spécial de la faim pour Concern Worldwide ;
  • Noble Banadda, Professeur et Président du Département d’Agriculture et d’Ingéniérie des Bio-systèmes de l’Université Makerere en Ouganda ;
  • Patrick Caron, Directeur de la Recherche et de la Stratégie au Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement ;
  • Sir Gordon Conway, Professeur de Développement International à l’Imperial College de Londres ;
  • Gebisa Ejeta, Professeur émérite en sélection des plantes, génétique et agriculture internationale à l’Université de Purdue ;
  • Karim El Aynaoui, Directeur Général de OCP Policy Center ;
  • Lisa Sennerby Forsse, Présidente de l’Académie Royale Suédoise pour l’Agriculture et la Foresterie ;
  • Sheryl Hendriks, Directrice de l’Institut pour l’Alimentation, la Nutrition et le Bien-Etre de l’Université de Pretoria, Afrique du Sud ;
  • Wanjiru Kamau-Rutenberg, Directrice du réseau des femmes africaines pour la recherche en agriculture (AWARD) ;
  • Ishmael Sunga, Président Directeur Général de la Confédération des Syndicats Agricoles d’Afrique Australe (SACAU) ;
  • E. Tumusiime Rhoda Peace, Ancienne Commissaire à l’Economie Rurale et à l’Agriculture à la Commission de l’Union Africaine (CUA) ;
  • Muhammadou M.O. Kah, Recteur (vice-président) pour la Technologie et l’Innovation et doyen fondateur et Professeur de technologie de l’information et des communications pour l’École des technologies de l’information et de l’ingénierie de l’Université ADA à Bakou, en Azerbaïdjan ;
  • Agnes Kalibata, Présidente de l’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) ;
  • Nachilala Nkombo, Directrice Afrique par intérim de ONE Campaign.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.