La première télé béninoise 100% Web

Afrique du sud : accusé pour agression, l’ancien vice-ministre sud-africain de l’Education inculpé

Accusé d’agression sur une femme, l’ancien vice-ministre sud-africain de l’Education, Mduduzi Manana a été inculpé. Mduduzi Manana est accusé de s’en être violemment pris à deux femmes dans une boîte de nuit de Johannesburg. Il avait été formellement inculpé le 10 août de deux accusations d’agression et libéré contre une caution de 5.000 rands (320 euros). Il a comparu devant la justice ce mercredi.

Plusieurs sympathisants de l’alliance démocratique, un parti de l’opposition en Afrique du sud ont manifesté ce mercredi devant le tribunal de Johanenesburg en solidarité à la victime.

“Nous sommes ici non seulement en tant que collectif de femmes, mais aussi en tant qu‘étudiantes pour dire que maintenant ça suffit. Peu importe qui vous êtes ou d’où vous venez, au moment où vous levez la main sur une femme, il y a des conséquences. a affirmé Nazley Sharif, vice-présidente de l’organisation étudiante de l’Alliance démocratique. Principalement, ce qu’on dit, c’est qu’en tant que jeunes et femmes, nous disons que nous devons nous lever et veiller à ce que ceux qui ont fait du tort soient tenus responsables de leurs actes, a-t-elle poursuivi.

Les violences aux femmes sont un fléau en Afrique du Sud: toutes les huit heures, une femme y meurt sous les coups d’un proche, et une femme sur cinq y subit au moins une agression violente dans sa vie, selon des statistiques officielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.