La première télé béninoise 100% Web

Spectaculaire mise en garde de Washington à la Corée du nord :Donald Trump promet « le feu et la colère »

L’escalade verbale entre les Etats-Unis et Pyongyang continue. Le président américain a promis mardi 8 août « le feu » à la Corée du Nord si elle continuait de menacer les Etats-Unis sur fond de développement de son arsenal nucléaire. « La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis », a déclaré Donald Trump depuis son golf de Bedminster où il passe des vacances. « Elles se heurteront au feu et à la colère », a-t-il ajouté, promettant une réaction d’une ampleur « que le monde n’a jamais vue jusqu’ici ».

Rappelons que suite de l’adoption récente par l’ONU de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord dans le cadre d’une résolution proposée et mise en avant par Washington , Pyongyang avait promis de faire payer « un millier de fois » aux Etats-Unis « le prix de leurs crimes ».

Peu après la déclaration de Donald Trump, le régime nord-coréen a assuré, ce mercredi 9 août, envisager de tirer des missiles balistiques à portée intermédiaire vers les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique. Pyongyang a déclaré que «actuellement, elle étudie avec attention le plan opérationnel afin de faire feu sur les zones situées autour de Guam avec une fusée balistique à portée intermédiaire Hwasong-12 », selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA. Ce plan sera finalisé et pourrait être mis en œuvre « à tout moment, dès que Kim Jong-Un, le commandant suprême de la force nucléaire de la DPRK (Corée du Nord) le décidera », a ajouté l’agence.

Les propos du président américain sont qualifiés de «grenade rhétorique» par le Washington Post qui juge son discours à la fois «irréfléchi et inutile». « Pourquoi le président de la nation la plus puissante au monde descend-t-il à ce niveau?», interpelle le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.