La première télé béninoise 100% Web

Etats Unis : Trump, confronté à la première grosse catastrophe naturelle de son mandat

Houston, la plus grande ville du Texas, était dimanche noyée sous les eaux de la tempête Harvey. Le bilan s’est alourdi en milieu de journée avec l’annonce d’un troisième décès. « C’est grave et ça va empirer », a prévenu le gouverneur du Texas Greg Abbott. Gravats, routes inondées, murs détruits, … Ce dimanche, des habitants du Texas ont pu constater l’état de leur maison. Et les dégâts matériels devraient atteindre des milliards de dollars.

Harvey s’est abattu sur le littoral américain vendredi soir. Elle était alors classée en ouragan, le plus puissant à frapper le Texas depuis plus d’un demi-siècle. Ecoles, aéroports et immeubles de bureaux à Houston ont reçu l’ordre de rester fermés lundi, de nombreuses routes ayant été transformées en rivières.

Dans certains quartiers de cette ville de 2,3 millions d’habitants, l’eau arrive à hauteur de poitrine. La pluie tombe aussi jusqu’à plus de 200 km en amont de Houston, elle-même située au niveau de la mer, ce qui gonfle les cours d’eau coulant en direction de la ville et de ses environs. L’aéroport international George Bush, l’un des plus fréquentés du pays, et l’aéroport William P. Hobby, ont maintenu lundi la suspension de tous leurs vols commerciaux pour raison d’inondation des pistes.

L’aéroport intercontinental George-Bush de Houston est le deuxième aéroport de l’État du Texas et le seizième aéroport mondial avec 700 vols quotidiens. Exxon Mobil a annoncé la fermeture de la deuxième plus grande raffinerie des États-Unis, qui se trouve à Baytown au Texas. Plus de 45 % de la capacité de raffinage des États-Unis se trouvent le long de la côte du golfe du Mexique et près de 20 % du brut des États-Unis est produit dans le golfe du Mexique.

(Un automobiliste marchant le long de la route inter-Etats 225, qui relie Houston)

Donald Trump attendu mardi au Texas

Le président Donald Trump, confronté à la première grosse catastrophe naturelle de son mandat, a annoncé dimanche soir qu’il se rendrait mardi au Texas où, à l’en croire, les efforts des secours se déroulent correctement. Le président américain a signé un décret de catastrophe naturelle pour le Texas, ce qui a pour conséquence le déblocage d’une aide fédérale.

Harvey est l’événement dépressionnaire le plus violent à atteindre les États-Unis depuis Katrina, qui a fait 1 800 morts en Louisiane en août 2005. C’est le premier ouragan de catégorie 4 à frapper le territoire américain depuis Charley en 2004 et le premier de catégorie 4 à toucher le Texas depuis Carla en 1961.

Le National Weather Service (NWS) ne masquait pas son inquiétude dimanche soir, à l’heure où l’ouragan Harvey provoque des inondations dans l’est du Texas. Une situation qui risque d’empirer au fil des heures, a concédé le NWS : « Toutes les conséquences ne sont pas encore connues mais vont au-delà de ce qu’on a jamais vu ».

Nous assistons aux inondations les plus dévastatrices jamais enregistrées dans l’histoire de HoustonSteve Bowen, météorologue en chef de la société de réassurance Aon Benfield.
,

Le Texas est un État du Sud des États-Unis, le deuxième plus vaste du pays après l’Alaska et le deuxième plus peuplé derrière la Californie avec  une population de 26,9 millions d’habitants en 2014. L’économie du Texas représente 8 % du PIB des États-Unis ce qui en fait la seconde du pays.

Le Texas est aussi le premier exportateur et le premier État dans le classement des 1 000 plus grandes entreprises américaines. Cette puissance économique repose avant tout sur l’exploitation du pétrole et du gaz naturel mais aussi sur l’industrie de pointe avec la production de composants électroniques et l’aérospatial.

1 commentaire
  1. […] Visitez le site de Beninwebtv Author: {Beninwebtv} […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.