La première télé béninoise 100% Web

Cotonou : un arrêté pour expulser des grands carrefours mendiants et malades mentaux

Par arrêté le Préfet du Département du Littoral, Modeste Toboula a ordonné l’expulsion des grands carrefours de la ville de Cotonou les mendiants et autres malades mentaux. L’objectif est de rendre plus attrayant les grands carrefours de la capitale économique du Bénin.

En prélude à la mise en application des dispositions dudit arrêté, l’autorité préfectorale a entrepris ce mercredi 09 août 2017, une campagne de sensibilisation à l’endroit des mendiants et autres malades mentaux des grands carrefours et trottoirs de la ville de Cotonou. Au cours de cette opération, le Préfet Modeste Toboula à demander aux concernés de vider les lieux dans les meilleurs délais.

« À chaque descente, Modeste Toboula explique les raisons pour lesquelles l’occupation des trottoirs par les mendiants et autres malades mentaux ne saurait continuer dans un contexte où on rêve d’avoir une ville métropole propre et digne. La sensibilisation va également à l’endroit des vendeurs ambulants qui polluent l’environnement par leurs activités » peut-on lire dans un message publié sur la Page Facebook du Préfecture de Cotonou.

Il est à noter que depuis son nomination en juin 2016, le Préfet du Littoral s’est engagé dans une dynamique de modernisation et de sécurisation de la ville vitrine du Bénin. Dans ce cadre, il a entrepris plusieurs chantiers, conformément à la vision du gouvernement du Président Talon. De la libération manu militari des espaces publiques à l’interdiction de la circulations des engins à deux roues dans le grand marché du Bénin, Dantokpa, Modeste Toboula n’a eu de répit pour apporter sa pierre à la construction d’un Cotonou digne d’une capitale économique.

1 commentaire
  1. Manher dit

    Pff trop de fautes dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.