La première télé béninoise 100% Web

Coopération USA – Afrique : le marché américain ouvert à plus de 6.000 produits africains de 38 pays

Depuis l’an 2000, le marché américain est ouvert aux produits africains à travers une coopération consacrée par la Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique (African Growth Opportunities Act – AGOA). Votée et promulguée en mai 2000 par le Congrès américain, sous l’égide du Président Bill Clinton, l’AGOA permet à 38 pays africains d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Elle améliore ainsi l’accès de plus de 6.000 produits africains au marché américain et renforce ainsi la politique commerciale du gouvernement des États-Unis en Afrique subsaharienne depuis 2000.

L’AGOA prévoit que chaque année un forum spécial soit organisé pour discuter des questions liées à sa mise en œuvre et aux questions relatives à la coopération économique et au commerce en général. Cette année, c’est Lomé, la capitale togolaise qui a accueilli du 08 au 10 août 2017, les hauts représentants commerciaux américains pour s’entretenir avec des délégations ministérielles d’Afrique subsaharienne et de révéler les stratégies économiques que Washington souhaite développer en Afrique.

Joint au téléphone 11 août 2017, le porte-parole du département d’Etat a estimé que l’AGOA est la concrétisation des aspirations des États-Unis et de l’Afrique subsaharienne. « L’AGOA peut créer d’importantes oppor­tunités pour les pays remplissant les conditions et changer fondamentalement la structure des économies bénéficiaires. Elle a suscité un accroissement des exportations afric­aines aux États-Unis ces dix dernières années, et créé près de 1,3 million d’emplois en Afrique » a-t-il fait savoir.

Il est à noter que l’AGOA vise entre autres de promouvoir le commerce et les investissements  entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne en accordant aux pays admis un accès exceptionnel au marché américain ; d’encourager le développement économique et les réformes en Afrique subsaharienne ; de favoriser un accès et des possibilités accrues pour les investisseurs et entreprises en Afrique subsaharienne et de supprimer les contingentements au textile et aux vêtements en provenance d’Afrique subsaharienne. Elle vise également à encourager la diversification dans les pays les plus pauvres d’Afrique et le recours à l’assistance technique pour consolider les réformes et le développement économique.

BENIN WEB TV
• Navigation simple et intuitive
• Ne manquez plus jamais une actualité
• Article disponible hors connexion...
• Les alertes ont été entièrement revues !
• Et bien d'autres encore...
* Application entièrement gratuite
Télécharger l'Application

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.