La première télé béninoise 100% Web

Burkina: signature de l’accord pour la construction de l’Azalaï Indépendance de Ouagadougou

Le groupe hôtelier panafricain Azalaï vient de signer un accord avec la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) en vue de la reconstruction de l’un des plus grands hôtels de Ouagadougou : L’Indépendance.

Malgré la multiplication des attaques terroristes contre des hôtels à Ouagadougou les promoteurs touristiques et hôteliers n’en démordent pas. Ce sont 7 milliards de francs CFA qui vont être mis sur la table dans le cadre de cet accord pour engager les travaux de l’hôtel Indépendance, détruit lors de la révolution d’octobre 2014.

Pour  Armand Béouindé, maire de Ouagadougou, l’heure est aux réjouissances « de voir qu’il y a des hommes d’affaires africains qui continuent à croire à notre pays, qui continuent à croire à la ville de Ouagadougou ».

Le réaménagement de l’Azalaï Indépendance coutera au total  14 milliards de francs CFA dont 7 milliards de francs CFA issus prêtés par la BOAD, 3 milliards via un financement par la Banque Atlantique et 4 milliards apportés par les actionnaires de la Société burkinabè de promotion hôtelière (SBPH).

« Je lisais récemment des statistiques sur Paris qui a perdu 30% de sa fréquentation suite aux attentats. Je suis persuadé que les hôtels de Ouaga, le lendemain de l’attaque du 13 août, ont perdu quasiment tous leurs clients. Mais ce qui est bien, c’est que l’on ne récupère toujours, parce que l’espoir reprend toujours le dessus sur la terreur », a déclaré le patron du groupe Azalaï.

Les travaux de l’Azalaï Indépendance de Ouagadougou débuteront en septembre, promet son promoteur, et l’hôtel rouvrira progressivement par tranche de travaux terminés. A terme, dans 24 mois, ce seront 230 emplois directs créés pour la renaissance de l’hôtel Indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.