La première télé béninoise 100% Web

Affaire opposant la FBF à Ollé-Nicole : Anjorin Moucharafou dans les nuages !

La commission de discipline de la Fifa a donné raison à Didier Ollé-Nicole, ancien sélectionneur des Ecureuils (entre mai et novembre 2014), dans  son contentieux avec la Fédération béninoise de football (FBF). Menacée d’exclusion des compétitions de l’instance internationale de Football si rien n’est fait dans un délai de 30 jours, Anjorin Moucharafou, actuel président de la FBF a préféré le mode de règlement  amiable. « On va discuter avec Ollé-Nicole et je crois qu’on va trouver un bon règlement parce qu’il s’agit du football » a-t-il fait savoir au journal La Nouvelle Tribune.

En fait le technicien français  a exigé de la FBF le paiement  du solde de ses deux ans de contrat au titre de rupture abusive. En effet une amande de 13.000 euros , le versement des deux ans de contrat au titre de rupture abusive (ce qui selon des informations, fait près de la centaine de millions de FCFA), sont là, les injonctions de la Fifa à la FBF dans un délai de trente jours (à compter du jeudi 3 août 2017),  faute de quoi le Bénin sera exclu de toutes les compétitions Fifa à venir.

Connu pour son appétit de diplomatie aiguisée, Anjorin Moucharafou est attendu par le peuple béninois pour réussir ce pari. Car le Bénin est en bonne voie pour la Can 2019 après sa victoire contre la Gambie. L’homme dont certains annoncent des côtes cassées à la Caf va t-il y arriver ? et Comment ?

Médecin après la mort ?

Ne pas connaitre ce dossier bien qu’étant pas aux affaires pourrait paraître irresponsable de la part de la nouvelle équipe dirigeante de la FBF. Puisque “l’administration est une continuité” dit-on. Ledit  dossier avait été instruit par le juge unique de la commission du statut du joueur qui a condamné la Fbf à indemniser l’ex-sélectionneur de son équipe nationale a-t-on appris.

Ce laxisme de la FBF va coûter au Bénin  39.000 euros d’arriérés de salaires et 153.000 euros en guise de « compensation pour rupture de contrat », selon “un courrier adressé par la Fifa aux deux parties”.

Une nouvelle amende de  13.000 euros a été récemment additionnée  aux dus. Ce qui va faire de  Didier Ollé-Nicolle, un heureux gagnant s’il a avait joué au “Loto” (Payer 133.250.000 francs Cfa dans un délai de trente jours, avoir l’épée de Damoclès sur la tête avant de penser à une négociation est juste un peu avilissant.)

Selon nos informations, la première décision prise le 26 avril 2016 à Zurich  a indiqué que « dans l’hypothèse où les sommes sus-mentionnées ne sont pas payées dans le délai imparti, un intérêt à hauteur de 5% par année sera appliqué et ce dès l’échéance du délai mentionné précédemment et le cas sera soumis, sur demande, à la commission de discipline de la Fifa pour considération et décision ». Malgré ça le Bénin est resté sans action jusqu’à ce jour.

Le Ministre des Sports est alors interpellé pour faire jouer sa diplomatie car avec cette légèreté manifeste de la FBF, l’ambition du gouvernement Talon pour le football béninois restera vaine.

1 commentaire
  1. […] Visitez le site de Beninwebtv Author: {Beninwebtv} […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.