La première télé béninoise 100% Web

Bénin : les mesures du gouvernement pour la campagne cotonnière 2017-2018

Pour accroître la performance du Bénin dans la filière coton, le gouvernement du président Talon a pris lors du Conseil des Ministres du 26 juillet dernier des mesures pour le bon démarrage de la campagne cotonnière 2017-2018. Au nombre de ses mesures nous avons la réfection, dans les meilleurs délais, des pistes rurales pour faciliter la commercialisation du coton devant démarrer fin octobre et l’homologation des prix de cession des intrants et des prix d’achat de coton graine aux producteurs au titre de la campagne cotonnière 2017-2018.

Selon le compte rendu du Conseil des Ministres, le gouvernement a approuvé les propositions des acteurs de la filière coton de reconduire les prix de cession des intrants et les prix d’achat de coton graine pratiqués au cours de la campagne 2016-2017 au titre de celle de 2017-2018 Compte tenu des fluctuations liées aux prix des hydrocarbures, de la situation des prix de cession des intrants dans la sous-région et des conclusions des négociations entre acteurs.

« Cette décision vise en effet à maintenir le nécessaire équilibre de la filière, tel qu’amorcé et poursuivi depuis les réformes engagées par le gouvernement en 2016 », précise le communiqué final du Conseil des Ministres qui a fixé pour la campagne 217-2018, le prix de cession des intrants et les prix d’achat de coton grain aux producteurs comme ci-après :

  • Prix de cession des engrais coton : 240 fcfa /kg soit 12.000 fcfa le sac de 50 kg ;
  • Prix de cession des engrais maïs : 230 fcfa/kg soit 11.500 fcfa le sac de 50 kg ;
  • Taux des fonctions critiques : 10 fcfa/kg de coton graine que les sociétés d’égrenage ont accepté de prendre en charge en soutien à la filière ;
  • Prix d’achat de coton graine conventionnel 1er choix : 270 fcfa/kg payé par les égreneurs dont 260 fcfa/kg net payé aux producteurs et 10 fcfa de fonctions critiques ;
  • Prix d’achat de coton graine conventionnel 2ème choix : 220 fcfa/kg payé par les égreneurs, dont 210 fcfa/kg net payé aux producteurs et 10 fcfa de fonctions critiques.

Pour ce qui concerne les pesticides (insecticides et herbicides), le gouvernement a approuvé les prix de cession qui se présentent comme suit :

  • Pour les insecticides : 3.500 fcfa/flacon pour le traitement de ½ hectare ;
  • Pour les herbicides : totaux : 3.500 fcfa/litre ; sélectif : 5.000 fcfa/litre.
BENIN WEB TV
• Navigation simple et intuitive
• Ne manquez plus jamais une actualité
• Article disponible hors connexion...
• Les alertes ont été entièrement revues !
• Et bien d'autres encore...
* Application entièrement gratuite
Télécharger l'Application

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.