La première télé béninoise 100% Web

Bénin : bilan à mi-parcours des progrès du Manuel de procédure des affaires de stupéfiants

L’Ambassade des Etats Unis près le Bénin a procédé le 11 juillet 2017 à Cotonou à l’évaluation du Manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin. Rédigé par les magistrats professionnels béninois  et les officiers de police judiciaire avec l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, le Manuel de procédure des affaires de stupéfiants est un recueil de bonnes pratiques en matière de répression des infractions liées aux stupéfiants en République du Bénin. L’objectif est d’harmoniser les pratiques des professionnels de la répression à l’échelle nationale.

Lors d’une cérémonie de reconnaissance des efforts des membres du comité de rédaction du manuel organisée par l’Ambassade des Etats-Unis, le Ministre de la Justice Joseph Djogbénou, après les avoir félicité pour leur dévouement à cette tâche, a rappelé que le manuel est « un instrument qui fixe le cadre des étapes de la répression » en matière de stupéfiants au Bénin. En encourageant l’Ambassade des Etats-Unis à aller au-delà de cet appui, il a indiqué que « le législateur s’adaptera à la répression » afin d’assurer que la lutte soit dynamique.

L’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin Lucy Tamlyn a indiqué que « le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est disposé à soutenir l’état de droit et la sécurité régionale en adhérant à la procédure pénale sur les dossiers de drogue ayant des implications transnationales. »

Depuis la conception du projet de manuel en 2014 jusqu’à ce jour, plus d’une vingtaine de programmes ont été organisés par l’Ambassade et plus de 1.200 professionnels de la chaîne pénale ont été formés sur le contenu du manuel au Bénin. En effet, après la remise officielle du document au Ministre de la Justice en Mars 2016, six ateliers de vulgarisation ont été organisés dans toutes les juridictions du pays au profit des acteurs de la chaîne pénale tels que les magistrats et officiers de police judiciaire policiers et gendarmes.

Au cours de cette année, d’autres séries de vulgarisation ont eu lieu au profit des unités stratégiques telles l’Unité Mixte de Contrôle des Conteneurs au Port de Cotonou (UMCC), la Brigade Port Douanes, la Compagnie de Gendarmerie du Port, et près de 1000 stagiaires fonctionnaires de police.

A travers des explications claires, des cas pratiques, des faits réels mettant en exergue les erreurs subtiles à éviter dans les procédures, et des bonnes pratiques partagées par les membres du comité de rédaction du manuel, les officiers et magistrats sortent mieux informés et satisfaits des sessions de vulgarisation et plus à même de lutter contre le fléau que représentent les stupéfiants.

D’autres sessions de vulgarisation auront prochainement lieu dans diverses unités spécifiques et des tribunaux de première instance du pays. Aussi, des réflexions seront menées en vue d’intégrer les notions développées dans le manuel dans les curricula des écoles nationales de la police, la gendarmerie et la magistrature. Sont ainsi présentés les grands axes autour desquels tourneront les activités subséquentes liées au manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin.

BENIN WEB TV
• Navigation simple et intuitive
• Ne manquez plus jamais une actualité
• Article disponible hors connexion...
• Les alertes ont été entièrement revues !
• Et bien d'autres encore...
* Application entièrement gratuite
Télécharger l'Application

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.