La première télé béninoise 100% Web

Kenya : un pont construit par les chinois s’effondre 2 semaines après son inspection

Situé à Sigiri dans la province de Budalangi, près de la frontière avec l’Ouganda, l’infrastructure qui aura coûté environ 12 millions de dollars au contribuable kényan s’est écroulée le lundi 26 juin. Le pont construit par une entreprise chinoise s’est écroulé, juste deux semaines après son inspection par le Président Uhuru Kenyatta en pré-campagne électorale.

Certaines voix dans l’opinion kényane évoquent notamment une accélération des travaux afin que Uhuru Kenyatta qui est en pré-campagne électorale pour la présidentielle du 8 août 2017 puisse en faire un argument de campagne. L’entreprise chinoise en charge des travaux a accepté ses responsabilités dans l’effondrement de cet d’ouvrage prévu pour être réceptionné en juillet pendant la campagne électorale.

La chute de ce  pont qui a causé 27 blessés est une très belle occasion pour l’opposition qui s’est déjà exprimée.  Raila Odinga, principal rival de Kenyatta, a expliqué par une métaphore l’effondrement du pont en disant « c’est un bon signe sur la manière dont ils vont tomber. Lorsque le jour de la mort du singe approche, tous les arbres deviennent glissants ». Du côté de la majorité présidentielle, on crie tout simplement à une politisation de l’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.