La première télé béninoise 100% Web

Les « déshonorables » béninois au paroxysme de l’infamie

Les députés selon la constitution béninoise du 11 Décembre 1990 dans son  Article 79 dit expressément que “… Il (le député, ndlr) exerce le pouvoir législatif et contrôle l’action du Gouvernement…” il est alors élu par la Nation pour les intérêts de la Nation dans l’exercice de ces deux rôles. Depuis l’avènement du régime démocratique au Bénin, six (6) législatures se sont succédées les unes après  les autres avec leurs particularités. Celle de la septième, tout comme les six (6) autres, n’a pas dérogée à la règle, celle d’un troisième rôle auto-assigné. «  La flânerie politique ».

Nos chers honorables ont préférés se vadrouiller d’un bord à l’autre sans un but lié à leur responsabilité mais pour des raisons plutôt jugées de lucratives.  Cette septième législature n’a pas fait exception à la règle. Seulement un an après ‘avènement du nouveau pouvoir et les voilà dans la débandade, le sauve-qui-peut. C’est à croire qu’au Bénin, obligation est faite d’être de la majorité présidentielle pour vaquer honorablement aux responsabilités à nous assignées par la Nation.

Des repris de justice protégés par  YAYI aux rescapés d’accident envoyés en  Afrique du Sud en passant par les chiens du roi tout feu toute flamme qui ont jurés devant micros et caméras de télévision , aller en enfer si YAYI BONI  allait en enfer ; eux tous ont abandonnés la maison FCBE tel l’enfant prodigue qui , après avoir pris tout son héritage, s’en alla pour un pays lointain selon les Saintes Écritures. Tout se passa si rapidement comme si ces élus n’avaient aucune dignité à préserver auprès de leurs familles respectives.

Quid de la minorité parlementaire ?

Rien n’est encore stable à la date d’aujourd’hui. Tout peut encore basculer dans un sens comme dans l’autre. Tout dépendra de la gravité de l’appétence des uns ou du réveil de la somnolence des autres. Comme le dit un proverbe béninois, «  ne te laisse pas lécher par qui peut t’avaler ». Ils ont été élus par nécessité de disposer d’une institution de contre-pouvoir pour veiller aux grains et éviter toute déviance de l’exécutif. Ils n’ont pas été élus pour devenir des moutons de Panurge famélique prêt à vendre leur droit d’ainesse pour de la nourriture tel Ésaü, selon la Bible, qui le regretta plus tard. C’est une honte pour la  patrie, le Bénin. La démocratie béninoise a évolué en âge mais malheureusement laissant ses députés dans la puérilité. Mais au moment opportun, la jeunesse quant à elle doit pouvoir aviser.

BENIN WEB TV
• Navigation simple et intuitive
• Ne manquez plus jamais une actualité
• Article disponible hors connexion...
• Les alertes ont été entièrement revues !
• Et bien d'autres encore...
* Application entièrement gratuite
Télécharger l'Application
2 commentaires
  1. Appolinaire dit

    Ce qui se passe à l’Assemblée est très grave. Et c’est au Bénin qu’on peut voir ça. Est-ce qu’on a besoin de choisir un camp avant de faire le travail qui est le sien? On dit: nous avons faire 10 ans avec Yayi on n’a pas eu ci, on n’a pas eu ça. Donc nous allons encore faire ce régime. Est-ce que c’est objectif ça ? Nous avons des partis sans idéologie sans conviction et sans principes. Tout le monde cours vers là où le vent souffle. C’est malheureux pour notre pays. Et c’est ainsi que la politique au Bénin est faite. Soit tu es parmi les uns, soit tu es parmi les autres. Si tu n’est pas dedans tu n’es pas dedans. Ceux qui ne sont pas avec nous, sont contre nous. Et le Bénin sera développé comme ça. Où ceux qui disent la vérité, sont considérés comme des ennemis, et ceux qui jouent la comédie sont bien vus. Je me demande si Talon va laisser de côté les localités qui n’ont pas de député dans ce regroupement? s’il n’est pas élu pour tout le Bénin? Si c’est seulement ceux qui crient son nom aujourd’hui, et qui demain, vont le décrier comme Yayi Boni qui sont ses amis?

  2. Serge VISSIN dit

    Bien dit, cher Appolinaire. Mais, plus rien ne m’étonne plus; probablement que la fin des temps approches. Sinon, je ne vois pas une autre explication à ces non-sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.