La première télé béninoise 100% Web

Affaires Ppea2 et soutien de Kassa à Talon : un mariage pour le meilleur et le pire ?

Le non lieu prononcé dans l’affaire PPEA2 par le juge du tribunal de première instance de Cotonou ne devrait surprendre personne. Car, Il semblerait que démêler cette affaire soit une mission impossible. En effet, des personnes proches du chef de l’État actuel auraient pris une part active dans ce qu’il convient désormais d’appeler au Bénin le “watergate“.

Rock Niéri le frère de Sonia, femme de Olivier Bocco (ami déclaré et protégé du président de la République, Patrice Talon ) aurait siphonné l’argent de l’eau déposé au trésor public par les néerlandais. Qu’il vous souvienne, que ce Rock Niéri qui, aujourd’hui est le roi des marchés publics sous “le régime” de la rupture, avait dans le temps pris la poudre d’escampette pour échapper à la prison. Aujourd’hui ce même Barthélémy Kassa que l’ancien président Boni Yayi avait contraint à démissionner de son gouvernement à cause la mauvaise gestion des fonds alloués à l’eau par la partie néerlandaise au Bénin se retrouve à chanter la gloire du régime du nouveau départ et de la rupture sans que cela ne gène personne dans l’entourage du chef de l’État.

Dans tous les cas, le juge ne pouvait condamner “l’honorable” Barthélémy Kassa. Le faire c’est toucher au cercle d’amis et collaborateurs proches du Chef.

Mais, le constat simple est qu’aujourd’hui, en matière d’éthique et de morale , le gouvernement de Talon n’est pas mieux que ses prédécesseurs.  Est-il admis; au nom de la politique d’accepter tous les soutiens? Patrice Talon et les siens doivent donc savoir raison gardée car, il y a des soutiens qui remettent en cause le discours sur la bonne gouvernance (Nouveau Depart, Rupture). Patrice Talon qui a fait vœux de rupture, rupture avec les mauvaises habitudes en politique, et nouveau départ pour la promotion d’une nouvelle conscience politique ne doit avoir des comportements qui l’éloignent de son idéal.

À moins qu’on se trompe, Talon parlait de rupture et de nouveau départ par rapport à quoi et à qui ? Qu’est-ce qui contraint Patrice à accepter le ralliement d’individus doigtés par le peuple pour détournement de fonds publics ?

L’évidence aujourd’hui ; c’est que depuis le 6 avril 2016 on assiste à tout sauf à une Rupture et un Nouveau Départ comme on a tenté de nous le faire croire pendant les campagnes électorales et le jour de l’investiture à Porto-Novo. On prend les mêmes et on recommence; les mêmes qui ont animé la vie politique depuis 1990 et qui n’ont pour fond de commerce que la manipulation politique du bétail électoral. De l’UBF en passant par le changement refondu pour arriver à la rupture. Les mêmes qui ont toujours floué le peuple sans aucun argument de développement réel et qui ne lui ont vendu que du vent.

Si non sérieusement, que peuvent apporter Kassa et les autres rejetons du changement à un concept de rupture?

1 commentaire
  1. […] A Lire aussi: Affaires Ppea2 et soutien de Kassa à Talon : un mariage pour le meilleur et le pire ?  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.