Supposée naissance du parti politique ALCRER: Martin Assogba rompt le silence et clarifie

L’information fut publiée en début de semaine par un organe de la place avant d’être relayée dans les réseaux sociaux. L’Association de Lutte Contre la Corruption, le Racisme, l’Ethnocentrisme et le Régionalisme (ALCRER) de Martin Assogba, un acteur influent de la société civile serait devenu un parti politique.

A travers un communiqué de la direction exécutive, cette organisation de la société civile apporte des clarifications pour situer l’opinion nationale et internationale. Lire ci-après le communiqué de l’ONG ALCRER

Communiqué de la direction exécutive de l’ONG ALCRER :
Depuis quelques semaines, la Direction exécutive de l’ONG ALCRER note avec beaucoup d’amertume des attaques infondées sur les réseaux sociaux ainsi que des publications mensongères et tendancieuses dans certains organes de presse destinés à jeter du discrédit sur l’organisation et surtout son président, Monsieur Martin ASSOGBA.
Cette situation qui laisse transparaître clairement la volonté d’individus tapis dans l’ombre et mal inspirés de nuire à l’image de marque de notre organisation dont l’engagement n’a jamais été ébranlé ni par les menaces encore moins par les manœuvres malsaines de certains acteurs politiques depuis sa création le 23 décembre 1994 en faveur des Droits de l’homme, la bonne gouvernance et le civisme, suscite notre indignation et notre ferme condamnation.
Face à cette entreprise machiavélique mise en branle par des auteurs et commanditaires en manque de sensations fortes, l’ONG ALCRER s’inscrit en faux contre les propos mensongers véhiculés au sein de l’opinion publique et se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux pour faire rétablir la vérité.
Elle rassure les populations Béninoises et les partenaires au développement de son engagement à poursuivre sans répit et avec détermination la veille citoyenne en vue de contribuer au développement du Bénin.
Fait à Cotonou, le 18 avril 2017
La Direction Exécutive

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.