Front pour un sursaut patriotique : quelques engagements contenus dans la charte signée ce jour

Les membres du Front Patriotique pour un Sursaut Patriotique se sont donnés une charte pour organiser leur lutte en vue de la préservation des libertés collectives et des acquis démocratiques mis à rude épreuve selon eux par le régime du président Talon.

La signature de la charte par les membres du front s’est faite ce matin à CODIAM à Cotonou. Cet acte majeur de ce regroupement vise à maintenir leur cohésion et donner une base à leurs actions sur le terrain politique.

Bannière Horizontale APIAS

Quelques engagements contenus dans la charte du Front :

1°- Se battre ensemble pour la préservation des acquis démocratiques contre toutes atteintes aux libertés fondamentales et toutes velléités de restauration de l’autocratie ;

2°- Se battre pour la préservation du patrimoine national, contre tout accaparement par les dignitaires du pouvoir, toute désarticulation de la Fonction publique avec ses corollaires : privatisations, externalisations, licenciements massifs ;

3°-Lutter activement pour éradiquer l’impunité, se battre pour la transparence dans la gestion du bien public et soutenir les initiatives du contrôle par les travailleurs et les citoyens de cette gestion, œuvrer pour que les criminels politiques et économiques déjà identifiés soient punis, et les victimes réhabilitées et dédommagées ;

4°- Se battre contre le pouvoir autocratique de Patrice Talon pour sa politique d’atteintes graves aux libertés démocratiques, de mafia, d’accaparement du patrimoine national à des fins personnelles, de destruction de la fonction publique, de chômage pour les jeunes, de privatisation de tous les secteurs et de famine pour la population; de protection des criminels politiques et économiques et d’impunité et, enfin pour sa politique d’isolement de notre pays au plan diplomatique.

5°- Œuvrer pour le rassemblement de toutes les forces politiques et sociales  pour la tenue des Etats Généraux du Peuple en vue d’un pouvoir patriotique et de probité.

Actions urgentes à mener par le front :

– Œuvrer pour la levée des mesures contre les mass médias (Sikka-Tv, E-télé, Le Béninois Libéré, etc.) et l’accès de tous aux organes de service public ;

– Se battre pour l’indemnisation et le relogement des populations déguerpies ;

– Se battre contre la privatisation des universités publiques, des centres de santé publics, pour la revue de la carte universitaire ;

–  Œuvrer pour le retour dans le patrimoine de l’Etat de toutes les activités douanières et portuaires et s’opposer par tous les moyens au retour du PVI- Bénin Control de Patrice Talon-Boko Olivier et consorts ; la fin des marchés de gré à gré illégaux au profit du clan présidentiel ;

–  Se battre pour le retour des entreprises publiques privatisées dans le domaine de l’Etat notamment agricole (SONAPRA, ONS, ONASA, CAIA, CARDER, etc.) et la restitution du domaine arbitrairement acquis par le Chef de l’Etat ;

– La sanction des auteurs des crimes et scandales ICC-Services, Maria-Gléta, Assemblée Nationale, PPEAII, Machines agricoles, Dangnivo Pierre Urbain, dame Sohoudji Agbossou Bernadette,  etc.

Dispositions diverses de la charte du front :

Les organisations signataires gardent leur autonomie politique et organisationnelle.

La présente Charte sera complétée par un Règlement intérieur qui précisera les organes de fonctionnement et le mode de financement des activités du Front ainsi que  les droits et devoirs des membres.

Fait à Cotonou le 20 avril 2017

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom

Êtes-vous Humain ? *