Bénin : ce que pense Joël Aïvo de la constitution du 11 décembre 1990

S’invitant dans le débat relatif à la révision de la constitution, le professeur de droit public, Joël Aïvo donne ses appréciations sur la constitution du décembre 1990. Invité de l’émission « Le grand rendez-vous » de l a chaîne de radio privée Soleil Fm de ce dimanche 19 mars 2017, le doyen de la faculté de droit de l’université d’Abomey-Calavi estime que la constitution béninoise du 11 décembre 1990 est « probablement la meilleure constitution au monde ».

A lire aussi: Révision de la constitution : le conseil des ministres s’est lourdement trompé, selon Joël Aïvo

Et pour justifier cette position, le rapporteur de la commission Djogbénou fait comprendre que la constitution béninoise du 11 décembre 1990 est la mieux pensée, la mieux encrée dans la sociologie béninoise, l’une des constitutions la plus stable. Puis, il ajoute, « cette constitution nous a apporté la paix ». Pour Joël Aïvo, ne pas réviser la constitution béninoise du 11 décembre 1990, ne sera pas source d’aucune instabilité. Le juriste fait aussi comprendre qu’avec la constitution actuelle, « le Bénin ne court aucun péril, aucun danger ».

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.