Bénin : les marches de remerciement et de soutient interdites dans la nouvelle constitution

Patrice Talon, Président du Bénin. Ph : Présidence de la République
----Publicité----
Bannière Apias

Désormais au Bénin, plus de manifestations qui concourent au culte de la personnalité du Président de la République ou de toute personne élue à une fonction sauf en période électorale.  C’est du moins ce que  prévoit, en son article 35 alinéa 2, le projet de loi portant modification de la constitution du de la République du Bénin introduit au parlement le 15 mars dernier par le gouvernement du Président Talon pour être examiné en procédure d’urgence.

« A l’exception des périodes électorales, sont interdits tous actes ou toutes manifestation, notamment, les louanges et les marches publiques de remerciement et de soutient ainsi que l’affichage dans les lieux publics, outre les édifices administratifs, des images qui concourent au culte de la personnalité du Président de la République ou de toute personne élue à une fonction politiques. La violation de cette disposition est sanctionnée conformément à la loi. » dispose l’article 35 alinéa 2 de la nouvelle constitution.

Si elle est adoptée, cette nouvelle constitution mettra un terme à une pratique qui a connu de beau de jour sous le régime du Président Yayi. Il faut noter par ailleurs que l’alinéa 1 du même article dispose que les citoyens chargés d’une fonction publique ou élus à une fonction politique ont le devoir de l’accomplir avec conscience, compétence, probité, dévouement et loyauté dans l’intérêt et le respect du bien commun.

commentaire

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom

Êtes-vous Humain ? *