Bénin : résurgence de l’épidémie de la fièvre virale de Lassa

Alassane Seidou
Alassane Seidou - Ministre de la Santé du Bénin

La fièvre hémorragique à virus Lassa est de retour au Bénin. Plus de six mois après la fin de la dernière épidémie en mai 2016, le pays a enregistré de nouveaux cas, notamment deux. L’annonce de la résurgence de cette fièvre qui avait plusieurs dizaines de morts l’année écoulée a été faite dans la matinée de ce mardi 28 février 2017, par le ministre de la Santé, Alassane Séidou. C’est au cours d’une déclaration à la presse nationale.

Selon les détails donnés par l’autorité en charge de la politique sanitaire au Bénin, le premier cas suspect finalement avéré après analyse a été enregistré le 12 février dernier à l’Hôpital de Zone St Martin de Papané dans la Commune de Tchaourou. Il s’agit d’une femme enceinte de 24 ans. De nationalité togolaise, cette femme est décédée le même jour vers une heure du matin. Le deuxième cas, lui, a signalé à l’Hôpital de Zone Saint-Jean de Dieu de Tanguiéta le 23 février dernier. Ce deuxième non encore confirmé a également rendu l’âme. Aussi, 58 contacts ont été enregistrés dont 22 en milieu communautaire et 36 dans les formations sanitaires.

Bannière Horizontale APIAS

Riposte en cours

Ces chiffres sont inquiétants. Mais le ministre de la Santé rassure. « Après la confirmation d’un cas avéré de Fièvre hémorragique à virus Lassa à l’Hôpital de Zone St Martin de Papané, le Gouvernement soutenu par les Partenaires Techniques et Financiers du secteur de la Santé a immédiatement démarré la riposte contre l’épidémie », a confié Alassane Séidou. L’autorité ministérielle qui a présenté les condoléances du gouvernement aux familles éplorées, a énuméré une série d’actions entreprises par les autorités pour rapidement venir à bout de cette nouvelle épidémie.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom

Êtes-vous Humain ? *