Bénin : drogues et autres stupéfiants dans le collimateur des forces de sécurité

----Publicité----
Bannière Apias

Tolérance zéro contre les trafiquants de produits prohibés. Telles sont les recommandations du ministre de l’intérieur et d la sécurité publique aux hommes en uniforme. C’était ce Lundi 09 Janvier 2017 au cours d’une séance de restitution à mi-parcours de l’opération de libération des espaces publics illégalement occupés par certains citoyens.

Les statistiques entre 2013 et 2016 ne sont pas bonnes pour le Bénin, rapporte Sacca Lafia en parlant de la statistique relative au trafic de drogue et autres produits prohibés. « Le Bénin ne doit pas être considéré à tort ou à raison comme une plaque tournante de la drogue et des stupéfiants. Le Béninois doit être fier chaque fois qu’il exhibe son passeport. Il ne faudrait qu’à la présentation du passeport béninois, que des agents de sécurité des pays d’accueil isolent son titulaire en attendant de le fouiller de fond en comble. » a affirmé le ministre Sacca Lafia en s’adressant aux flics.

Il leur fait ensuite savoir la nécessité pour eux de redoubler de vigilance en menant une lutte sans merci contre tout produit prohibé ou contre toute personne qui s’adonnerait à de tel trafic. Pour le ministre, l’image de notre pays ne doit pas être entachée par la fréquence de ce commerce illicite. « Pour qu’il en soit ainsi, il faut soigner l’image du pays à travers la lutte sans merci contre tout produit prohibé » a recommandé le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia aux forces de sécurité publique.

commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom

Êtes-vous Humain ? *