MoovInter

Bénin: Fiacre Gbédji-OBA, le « martyr » de la Pendjari

Sur sa page officielle facebook, le gouvernement de la République du Bénin a rendu un vibrant hommage au guide béninois Fiacre Gbédji assassiné alors qu’il conduisait les deux touristes français Laurent Lassimouillas et Patrick Pique à la découverte du parc national de la pendjari au nord du Bénin. Dans sa publication postée ce mardi 14 mai 2019, le gouvernement béninois a dressé une biographie du compatriote béninois mort en héros.

Les condoléances du gouvernement béninois avaient été transmises à la famille du feu Fiacre Gbédji le jeudi dernier par le ministre du tourisme, des Sports et de la culture, Oswald Homeky. Le mardi, le président Emmanuel Macron lui a rendu un hommage mérité. En Belgique, le média La Libre Belgique lui a même consacré une page toute entière et une cagnotte a été ouverte en sa mémoire.

--- Publicité---

Qui est Fiacre Gbédji, le « martyr » de la Pendjari? 

Né le 3 septembre 1983, Dokounon Grégoire Ulrich Fiacre GBEDJI-OBA mort en martyr pendant qu’il accompagnait deux touristes à la découverte du parc de la Pendjari, était officiellement guide touristique depuis 2010. Troisième né d’une fratrie de dix enfants, il est le fils de Feu Jean Dêdomè GBEDJI-OBA, instituteur hors classe, et de Justine KOLIKPA, cuisinière à l’ex- école normale de Natitingou.

Père de 6 enfants

Fiacre Gbédji, père de six enfants, était éducateur dans le centre « Le bon samaritain » de Natitingou qui est un centre d’accueil pour les orphelins. Il était membre de « Ile de paix », une ONG belge de développement et accompagnait de nombreux touristes lors de leurs expéditions, au Bénin, au Togo, au Burkina Faso, au Ghana. Associé à Laura, une partenaire occidentale, il s’investissait dans la construction d’un centre pour orphelins à Toucountouna, la parcelle devant abriter ce centre était déjà acquise.

Un homme jovial (…) très trempé et très fort

Depuis 2016, il était le Secrétaire général de l’Union des Guides et Transporteurs des Touristes de la Pendjari (UGTP). Union qui compte près de 80 guides qui travaillent en priorité sur les sites touristiques du nord-Bénin mais aussi en liaison avec les autres sites touristiques au centre et au sud du Bénin. Il était de nature très jovial mais avec un caractère très trempé et très fort. Il a donné sa vie aux autres, en s’occupant des enfants, des animaux, des orphelins, et des touristes. Fiacre est mort en martyr de la Pendjari alors qu’il accompagnait deux touristes français dans la découverte du parc. L’annonce de sa mort est intervenue le 5 mai 2019.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus