“Retrait”/Can 2019 au Cameroun: “Je regrette ce qu’il a dit ” dixit Issa Hayatou

Issa Hayatou, ancien président  de la Confédération africaine de Football a réagi par rapport aux propos de Ahmad Ahmad son successeur quant à l’organisation de la Can 2019 par le Cameroun dont est originaire l’ancien patron de la Caf. Joint par la VOA Afrique depuis Yaoundé, “Je regrette ce qu’il a dit “, a déclaré le patriarche de la Caf  à notre confrère Emmanuel Jules Ntap.

Le président Hayatou s’est dit “surpris” des déclarations de l’actuel président de la Caf, Ahmad.

On ne peut pas dire que le Cameroun n’a rien, alors que nous avons cinq stades dont trois répondant aux normes, à Yaoundé, Limbé et Bafoussam“, a déclaré Issa Hayatou.

Combien de pays africains peuvent-ils présenter les mêmes infrastructures ?“, s’est-il interrogé.

Dans une interview accordée à la radio nationale, Issa Hayatou a fait savoir que le Cameroun sera prêt au plus tard en septembre ou octobre 2018, répondant en partie à « Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt » propos  lancés face à la presse Burkinabé par Ahmad Ahmad le vendredi 04 août 2017.

Connaissant la maison Caf, Hayatou a tenu à rappeler à son successeur qu’il a “obligation de respecter la loi”. Ceci avant de déclarer  “Je regrette ce qu’il a dit “.

Combien de pays africains peuvent-ils présenter les mêmes infrastructures ?” Une interrogation du président Hayatou.

Rien n’a été fait. Quand nous avons décidé de retirer cette compétition à Madagascar, nous étions à quatre mois de la compétition” a justifié l’ancien président de la Caf, s’expliquant  sur le retrait de la Can/U-17 à Madagascar au profit du Gabon.

La pomme de discorde selon certains de la situation que vie actuellement le Cameroun du grand Hayatou devant le commandant Ahmad.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.