Kenya: l’opposant Raila Odinga rejette les résultats provisoires des urnes qui donnent Uhuru Kenyatta en tête

Uhuru Kenyatta est en tête, avec 54,57% des suffrages, contre 44,58% pour Raila Odinga, selon des chiffres publiés par la Commission électorale ce mercredi 9 août au matin, portant sur les résultats de 90% des bureaux de vote. L’opposition rejette ces chiffres, reprochant à la commission électorale de ne pas lui communiquer les procès-verbaux.

Ce mercredi 9 août, l’opposition kényane a annoncé qu’elle rejetait les résultats provisoires de l’élection présidentielle donnant son candidat Raila Odinga nettement devancé par le chef de l’Etat sortant, Uhuru Kenyatta. Raila Odinga, en personne, s’est adressé à la presse.

« Le système a échoué. Nous rejetons les résultats publiés jusqu’à présent », a déclaré M. Odinga,  très tard dans la nuit du mardi 8 août, qualifiant de « fictifs » les résultats provisoires de l’élection présidentielle le donnant nettement devancé par le chef de l’État sortant, Uhuru Kenyatta.

Le vétéran de la politique kényane et candidat pour la quatrième fois à la présidentielle, Raila odinga avait crié à la fraude en 2007 à l’annonce de la réélection du président Mwai Kibaki. Le Kenya avait alors plongé dans deux mois de violences politico-ethniques et de répression policière, qui avaient fait au moins 1 100 morts et plus de 600 000 déplacés. En 2013, M. Odinga avait dénoncé des fraudes après la victoire dès le premier tour de M. Kenyatta, en s’appuyant sur la faillite du système électronique. Il avait saisi la Cour suprême, qui avait tout de même validé les résultats.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

2 commentaires

  1. Anonyme dit

    Que l’intérêt commun et de la nation prône au dessus de toute autre chose.A bas les intérêts égoïstes porte ouverte à la violence et que Vive la transparence DJs les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.