Inscription pour l’examen national de licence: des chiffres qui déjouent les prévisions

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique met les bouchées double pour une organisation sans faille de la première édition de l’examen national en Licence et Master. Conformément à l’assurance donnée par la ministre Marie-Odile Atanasso, la tenue de la première édition des examens nationaux en licence et master  sera effective en dépit des mouvements d’humeur de certains Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (EPES).

Pour tenir le pari, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a pris l’option de sacrifier  ses deux semaines de vacances gouvernementales pour procéder aux derniers réglages avec toutes les composantes impliquées dans l’organisation dudit examen.

Selon le directeur adjoint du cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Monsieur Josué Azandégbé, la ministre Marie-Odile Atanasso ne veut “tolérer aucune faille pour cette première édition de l’examen national en Licence”.

A l’en croire, les dates de 28 et 29 Août 2017 sont retenues pour la tenue de l’examen de licence qui sera un examen national avec une couverture nationale. La date butoir pour le dépôt des dossiers est reportée au 21 Août pour permettre à ceux qui traînent les pas  d’entrer dans le rang.

Selon Josué Azandégbé, le ministère de l’enseignement supérieur reste toujours ouvert pour accueillir les établissements privés d’enseignement supérieur qui n’ont toujours pas compris les bien-fondés de ces réformes.

Pour lui, les projections ont été largement dépassées car sur 1500 candidats prévus, près de 2500 dossiers ont été déjà validés.

Il faut préciser que cette première édition ne concerne que les candidats à l’examen de licence; ceux de Master ne sont pas encore pris en compte. Le ministre Marie-Odile Atanasso tiendra la semaine prochaine une conférence de presse pour donner les détails sur l’organisation de cet examen et sur les différents centres de composition retenus sur l’ensemble du territoire national.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.