Escalade verbale entre Washington et Pyongyang : Trump est «dépourvu de raison» (KCNA)

Une nouvelle étape a été franchie dans les tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Les deux pays se menacent réciproquement.

Après avoir promis une réaction d’une ampleur « que le monde n’a jamais vue jusqu’ici », Donald Trump a brusquement haussé le ton, mardi 8 août, face à la Corée du Nord, qui se heurtera, selon lui, au « feu et [à] la colère » si elle persiste à menacer les Américains. « La Corée du Nord ferait mieux de ne plus proférer de menaces envers les Etats-Unis », a déclaré le président américain, dans son golf de Bedminster (New Jersey), où il passe ses vacances d’été.

Cette réaction du président américain n’est pas restée sans réponse à  Pyongyang qui avait déjà menacé d’attaquer les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique. La Corée du Nord affirme que Trump est «dépourvu de raison».

A Pyongyang, les propos de M. Trump n’a fait que confirmer la menace que constitue les Etats-Unis avec lequel on ne pourrait plus dialoguer. Selon le général Rak-Gyom, commandant des forces balistiques nord-coréennes « Un dialogue sensé n’est pas possible avec un tel gars, qui a perdu la raison ».

« Un dialogue sensé n’est pas possible avec un tel gars, qui a perdu la raison ».Général Rak-Gyom, commandant des forces balistiques nord-coréennes

Une réponse à laquelle le patron du Pentagone à réagit. Selon le général James Matttis, toute décision d’attaquer les bases américaines de l’île de Guam, dans le Pacifique, conduira « à la fin de son régime [Kim Jong-un, ndlr] et à la destruction de son peuple [Corée du Nord, ndlr]».

« à la fin de son régime et à la destruction de son peuple ».Général James Matttis, patron du Pentagone

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.