De l’ombre à la lumière : Olivier BOKO, petits ballons d’essai avant la grande révélation

Cela s’appelle “Préparer les esprits”. La stratégie est réglée comme dans une chorégraphie de comédie musicale : au détail près ! Elle consiste, dans un premier temps, à essayer de canoniser la date du 10 août.

Par devoir (et pour devoir de mémoire ?), ce qu’ils pensaient devoir faire a été fait ; afin que tous se rappellent que, hier 10 août, cela faisait deux ans jour pour jour qu’Olivier BOKO revenait de trois ans d’exil. Exil pour des raisons que nul n’ignore…

Comme s’il était encore besoin de rappeler qui est Olivier BOKO. Comme s’il était nécessaire de remettre en musique le film d’une amitié entre l’homme et son patron. Comme s’il fallait préparer les esprits. Et pan ! Deuxième étape…

Depuis peu, circule une liste concoctée avec art et subtilité. Une liste précédée de la mention : Sauf changement de dernière heure, voici la liste du deuxième gouvernement… et elle déroule, avec, en bonne place entre autres curiosités, le nom d’Olivier BOKO. Serait-ce donc cela le but de la manœuvre ? Si oui, cela appelle quelques questionnements.

Sauf ignorance crasse de ma part, la fidélité en amitié n’a et ne sera jamais un délit. Mais alors, comment mobiliser tant d’intelligence à essayer de s’excuser d’une possible promotion qui, si elle s’avérait, ne serait qu’une prime à la fidélité en amitié ? Pourquoi vouloir, avec tant d’entrain et par anticipation justifier un acte que n’enfreint aucune loi ?

En vérité, s’il est une chose que tous peuvent envier chez Olivier BOKO et son Patron, c’est cette amitié vieille de plusieurs décennies qui par endroit force l’admiration …

… De sorte que, s’il y avait urgence et ordre de priorité à établir dans son agenda, Olivier Boko se rendrait plus utile à lui-même en s’abstenant une posture du genre “Qui s’excuse s’accuse“. Être fidèle en amitié et en récolter les dividendes, cela n’est pas encore une faute.

En définitive, si l’ami de longue date recevait une marque de confiance de son ami et patron, sous la forme d’un portefeuille ministériel comme cela se suppute…; dans ce cas, sa priorité devrait être de servir son pays en y mettant ce zeste d’efficacité et ce zèle de loyauté qui lui ont permis de conquérir et de conserver l’amitié de son patron parce qu’en vérité je vous le dis : Si un jour le devoir vous appelle, tout ce que vous auriez à faire sera de vous préparer à accomplir les missions qui vous seront confiées de façon à gagner la confiance ainsi placée en vous.

Ministre révélé ? Tout le reste n’est que futilité !

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

9 commentaires

  1. SOGBADJI D. Brice dit

    Salut à tous, je pense que de nos jours ce genre d’amitié devient rare alors il vaut mieux la cultiver pour que plusieurs autres maux de notre chère Nation puissent trouver de remède. Une Nation où la trahison a pris la place de la confiance, le vol devient monnaie courante, presque autorisé. Je suis pas homme politique donc ce est en dessous de cette grande amitié ne m’intéresse pas mais j’avoue que je l’admire merci.

  2. Ollamesyeuk dit

    Franchement Cest du journalisme razbonbon… quesqu on s’en branle de leur amitié ? Cest des spéculations à dormir debout ! On es pas la pour lire votre avis MaiS des faits !!! Il est ministre oh il n’est pas ministre oh … il fait l’affaire ou pas ? Il a des compétences ou pas ? Cest son intérêt avant celui du pays ou pas ? Revoyez vous hein… l’article est looooong j’attendais la chute mais que du vent!!!

  3. Anonyme dit

    Moi je ne comprends ni l’utilité ni le sens de cet article hum journaliste de mon pays. Même père et même mère que nos politiciens. Beaucoup de bruit pour rien dire finalement

  4. ado dit

    et puis vous savez les amis ils font trop de fautes de grammaire et d’hort.

  5. Ado dit

    s’il vous plait recruter un lecteur. merci.

  6. Ado dit

    je vous encourage a recruter un lecteur. du courage a vous

  7. Anonyme dit

    Article rédigé avec du style. Après, reste à savoir si les rumeurs se confirment. Je ne commente pas le fond.

  8. AVLESSI Adam P. dit

    Mdrrrr, votre article en fait davantage sinon plus que les manœuvres de préparation des esprits que vous dénoncées ! Il ne nous reste qu’à dire félicitation Excellence Monsieur le Ministre BOKO Olivier !!!
    Ça sonne bien en plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.