4ème Batch de l’initiative ABE : La JICA annonce le départ des deux lauréats béninois pour le Japon

Les lauréats béninois du 4ème groupe du African Business Education Initiative for youth (ABE Initiative) sont aux portes de Tokyo pour leur aventure japonaise. Ce mercredi 9 août à l’hôtel Azalaï de la Plage, une cérémonie a été organisée par l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) pour annoncer leur départ.

 

Crédo Ahissou et Abdel Amoussa-Hounkpatin représenteront notre pays au Japon pour le compte du 4ème Batch du African Business Education Initiative for youth (ABE Initiative). Respectivement titulaire d’une Licence en gestion des structures sanitaires et d’un Master Business admistration, les deux béninois ont été retenus à ce programme initié par le Premier ministre japonais qui leur offre l’opportunité de faire des Masters  dans les universités japonaises en tant qu’étudiants puis des stages dans les entreprises japonaises pour une période de trois (03) ans soit de 2017 à 2020. Lors de la cérémonie d’annonce de départ des deux lauréats béninois ce mercredi 9 août à l’hôtel Azalaï de la Plage, Togawa Toru, représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) a expliqué ce programme a pour objectif d’apporter un soutien aux jeunes qui ont le potentiel de contribuer au développement des industries en Afrique. Tout en exprimant leur gratitude et sincère remerciement au Premier ministre japonais Abe pour cette initiative, les deux lauréats béninois ont expliqué que ce programme permettra de renforcer les liens de fraternité et d’amitié qui lient le Bénin et le Japon. Ils promettent par ailleurs faire preuve d’assiduité au cours de leur formation. Le lauréat Crédo Ahissou s’inscrira en Master à l’université de santé publique de Nagasaki en option Innovation dans le domaine sanitaire tandis que Abdel Amoussa-Hounkpatin, quant à lui résidera à l’université de Rikkyo.

Il faut noter que le programme African Business Education Initiative for youth (ABE Initiative) a pris en compte plusieurs centaines de personnes depuis 2014 et que c’est en 2015 que notre pays y participe.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.