Kenya : un haut responsable informatique de la Commission électorale assassiné

Un haut responsable informatique de la Commission électorale kényane (IEBC) a été retrouvé mort samedi. Le corps de Chris Msando a été identifié à la morgue de la capitale Nairobi, a indiqué à la presse le président de l’IEBC, Wafula Chebukati.

« Il n’y a aucun doute: il a été torturé et assassiné. La seule question dans notre esprit est qui (l’a tué) et pourquoi a-t-il été tué quelques jours avant les élections? », a ajouté M. Chebukati.

L’IEBC avait auparavant fait savoir dans un communiqué que M. Msando avait été aperçu pour la dernière fois vendredi soir et avait envoyé tôt samedi matin un texto à un collègue suggérant « qu’il était conscient et parfaitement informé de son itinéraire du jour ». Un employé de la morgue a expliqué que le corps avait été amené samedi par la police. Les raisons pour lesquelles il a fallu presque 48 heures pour l’identifier ne sont pas claires.

Ce drame survient, moins d’une semaine avant les élections générales prévues pour le 8 août au cours desquelles les kényans sont appelés à désigner leurs président, gouverneurs, députés, sénateurs, élus locaux et représentantes des femmes à l’assemblée.

Lire aussi: Kenya : Uhuru Kenyatta, président sortant, fuit devant son adversaire, pour le débat présidentiel

Mais ce scrutin qui s’annonce déjà très serré n’est que la réédition du duel de 2013, entre le sortant Uhuru Kenyatta et son rival Raila Odinga. La campagne pour ces élections générales qui a débuté le 28 mai a été très agressive. Elle  s’achèvera le 5 août prochain.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.