Concours de beauté : la folie poussée loin avec l’initiative du plus beau vagin du monde

----Publicité----
Bannière Apias

On s’est toujours posé la question de savoir à quoi riment les concours de beauté. Si c’est seulement pour célébrer la beauté, alors l’objet même du concours est subjectif. Mais l’être humain à ses raisons que la raison même ignore. Il est donc loisible de remarquer  qu’il est plus facile pour un promoteur de concours de « miss » de trouver de sponsors qu’à un organisateur de concours d’innovation par exemple.

En conséquence, la filière a connu beaucoup de variante avec toutes les formes possibles de « Miss ». Le dernier concept en date qui vient de naître aux Etats Unis est le « Le concours du plus beau vagin du monde » ou la « Foufoune Awards ».

Cette innovation a pris corps dans l’esprit de l’Américain Brian Sloan, concepteur de toute forme de sextoys. La première édition de ce fameux concours a vu le couronnement d’une africaine du nom de Shirley Guessalé, une éthiopienne qui a reçu le prix de la plus belle vulve au monde.

Depuis qu’elle a été proclamée deuxième plus beau vagin du monde derrière la Britannique Nell  couronnée du plus beau vagin du monde Shriley Guessalé qui vit à Londres est devenue la convoitise des hommes riches qui n’hésitent pas à lui faire parvenir toutes sortes de cadeaux. Parmi ces prétendants, figurent en bonne place une dizaine de ministres originaires d’Afrique centrale dont certains auraient fait parvenir à l’Éthiopienne des sommes importantes d’argent pour profiter de son beau vagin ; à en croire le magazine anglais Sex night.

Pourvu que cette nouvelle édition de « miss beauté », ne vienne encore nous envahir dans notre continent qui s’illustre dans des imitations béates.

commentaire