Affrontement entre population et fidèles de Banamè : les premières sanctions sont tombées.

----Publicité----
Bannière Apias

Le commissaire central d’Abomey et le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Abomey sont limogés et décrochés pour une durée de six mois. Ce sont là des sanctions administratives contre des agents de sécurité et de maintient de l’ordre après l’affrontement entre population et fidèles de l’église de Banamè  survenu le 08 janvier dernier à Djimè à Abomey et ayant occasionné d’importants dégâts matériels.

L’annonce a été faite ce mercredi 11 janvier 2017 par le Ministre d’Etat Koupaki lors du point de presse du conseil des ministres. Selon le Ministre d’Etat, le commissaire central d’Abomey et le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Abomey seraient coupables de défaillances professionnelles graves constatées à la suite d’évènements récents qui se sont produits à Abomey.

commentaire