Bénin : la brigade d’Agla démantèle un réseau de braqueurs de motos

Au Bénin, surtout dans la capitale économique, la brigade d’Agla a démantèle un réseau de braqueurs de moteurs. Des engins qui sont ensuite convoyés vers Lomé, ville voisine ou à Bohicon au centre du pays. Le cerveau du gang est un repris de justice. Le capitaine GOMINA yaya, commandant de la compagnie de Cotonou, revient ici sur le mode opératoire de la bande.

Selon le capitaine Gomina Yaya, commandant de la brigade territoriale d’Agla, « le principal cerveau de la bande est un repris de justice et qui est à califourchon entre les braqueurs et les convoyeurs« . Il s’agit  en effet d’un réseau organisé de braqueurs et de convoyeurs qui se chargent une fois l’opération exécutée de convoyer les motos volées soit à Lomé, soit à Bohicon contre une somme de dix mille (10 000) francs CFA par moto.

Le capitaine Gomina Yaya exhorte la population a avoir confiance aux de sécurité et de defenses qui ne ménagent aucun efforts pour garantir la paix et la quiétude aux paisibles citoyens. Il demande par ailleurs aux victimes de recents actes de vols ou de braquage de motos à se présenter à la brigade territoriales d’Agla afin de procéder à une identification éventuelle de leur moto.