Baisse du taux de réussite aux examens, le décryptage de Thierry Dovonou et Bello WAHIDI.

Les résultats de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP), session de juin 2016, sont connus depuis mardi dernier. Grosse désillusion ; contrairement aux 89,6 % de taux de réussites, enregistré en 2015, seulement 39,26% des candidats ont réussi à s’arroger le précieux sésame. Des statistiques assez catastrophiques, jamais enregistrés ces trois dernières décennies. Si ce très faible taux de réussite n’a pas manqué de susciter une kyrielle d’interrogations au sein de l’opinion, elle interpelle cependant le système éducatif béninois qui, en perte de vitesse, semble avoir perdu ses titres de noblesse. Mais quelles sont les raisons qui expliquent cet échec massif ? Voici le décryptage de Thierry Dovonou (Syndicaliste, il es aussi consultant en système d’apprentissage et en système d’évaluation) et du Docteur Bello Abdoul WAHIDI (Acteur du système éducatif, vous êtes également le Directeur de l’école de formation des personnels d’encadrement de l’éducation National). C’était sur l’émission 100% Bénin de la chaine panafricaine SIKKA TV.