Patrice Talon : « le clientélisme ne fait plus les valeurs du pays ».

Absent durant 12 jours du pays, le président Patrice Talon est revenu au bercail dans la soirée de mercredi 17 avril 2016. A sa descente d’avion, il a fait le point de son long périple à l’extérieur du pays et profité pour revenir sur ces propos ténus le 26 avril dernier à Paris et qui ont suscité beaucoup de polémiques. Nous vous proposons ici de suivre un court extrait de ces propos tenus ce 27 avril lors de sa descente d’avion.

« Nous ne devons plus lésiner sur les mots pour qualifier les maux qui minent le développement de notre pays. J’ai promis un nouveau départ et je le ferai. Ne comptez pas sur moi si vous avez honte de votre maladie »

« mais je voudrais signaler et rappeler à tous que je ne me suis engagé dans aucun compromis, encore moins aucune compromission préjudiciable ou de nature à porter préjudice à mon engagement de bonne gouvernance, de rupture et de nouveau départ . Il n’y a pas, et il n’y aura pas de changement de Cap.
Rien ne pourra me distraire, ni me faire perdre du temps ».